Vers l'arbre
De la préhistoire aux romains

Par sa situation, à cheval sur les Pyrénées, véritable verrou entre l'Europe du
Nord et la péninsule Ibérique, les Pays Basques ont vu de tout temps passer
des peuples, des cultures et gouvernements hétéroclites.
C'est peut-être ce qui explique les pages d'histoire riches de cette région et
certains manque de certitude comme notamment l'origine de la langue
basque dont certains indices la font remonter ses racines à la préhistoire.
(Les mots désignants les instruments tranchants, par exemple ont pour
racine "pierre " ils sont donc antérieurs à l'utilisation des métaux dans la
région. Le cuivre arrive dans les Pyrénées vers - 2500, le fer lui arrive avec les
celtes en -900 avJC). Hasard ou histoire: le chien "sakura" se traduit "sakura"
en japonnais.
L'hémotypologie, science récente, montre une plus forte présence de rhésus
négatif que chez les envahisseurs Indo-Européens dont les Celtes furent les
premiers.
Sur un autre terrain, certains mettent en parallèle la silhouette du petit cheval
"le
pottok " et celle des chevaux peints dans les grottes préhistoriques. Sa
conservation dans les lieux montrerait la persistance des souches de la
population.
Les relations entre les populations primaires sur les piémonts pyrénéens
sont encore mal connues. Bien que l'on note des critères de différenciation
d'ordre géographique, la pratique de l'élevage transhumant fut un élément
d'unification entre ces différents peuples. Les Cromlechs de Mehatze,
Errozate, Okabe, Pittare, Baigoura témoignent de la vie culturelle de ces
peuples. Dans la préhistoire, il semble qu'une civilisation Cantabrique soit
établie de la Dordogne au Asturies (sites de Lascaux, d'Altamira) mais aussi
de Santimamifia (Bizcaye), Urtiaga (Guipuzcoa) et Isturitz (Basse Navarre).
Comme dans beaucoup de région, (et anciennes colonies), seul le centralisme
de
l'enseignement de l'Histoire en France, peut faire croire que nos ancètres
aient pu être gaulois.

Au début de l'époque historique, le pays basque, entité sans frontière
géographique, se définit comme le pays de ceux qui parlent basque. Les
romains sont au sud des Pyrénées, dans la vallée de l'Ebre dés -200, en -76 av
JC les armées de Pompée prennent Pampelune. L'armée de César,en +56,
menée par Crassus, écrase la population de la région Aquitaine (terre d'Auch).
Ces territoires prennent les noms de Novempopulanie (terrictoire des neuf
peuples). D'où l'on trouve la même racine pour les régions qui aurait été
basques à différentes époques: Basque est le radical de Vasconie et de
Gascogne. L'arrivée de la paix romaine sur les territoires Ibères et Gaulois
vers le I er siècle, provoque une différenciation de langue et de culture de part
et d'autres de l'axe Oloron Dax, isolant les basques repliés dans les Pyrénées
et les gascons dans des régions plus ouvertes à la circulation.